Qui suis-je?

De l'agriculture à la médecine, un parcours en synergie pour une vision globale.

 

  • Interne de médecine
Je suis médecin (pas encore docteur), interne en Santé Publique. Après 5 années passées dans divers services médicaux, chirurgicaux, de réanimation et d'urgences... j'ai choisi cette spécialité méconnue qui me permet de faire autant de la pratique clinique auprès des patients, de la prévention individualisée et populationnelle, de la surveillance et de la recherche. Une évidence pour mon profil transversal, et à l'heure où le curatif et le préventif (nutrition, activité physique, environnement...) doivent travailler de pair.
  • Ingénieur en agriculture et agroalimentaire
Diplômé de VetAgro Sup, c'est une vraie chance pour comprendre la réalité de nos aliments. Mes expériences en exploitation agricole et en transformation agroalimentaire m'ont permis de découvrir des modes de production allant de l'intensif à l'extensif, de la culture à l'élevage. Un domaine méconnu des nutritionnistes et des médecins, parfois un peu trop... urbains !
  • Nutritionniste diplômé
En France, le titre de nutritionniste n'est pas réglementé : tout le monde peut s’autoproclamer nutritionniste. Mon master en nutrition humaine et santé, mes expériences de recherche scientifique en France et en Australie dans le domaine du métabolisme et de la nutrition, sans oublier une ardente passion et curiosité de longue date, m'ont apporté ce socle d'expertise. A la croisée de l'alimentation et de la médecine, c'est un univers de connaissances qui n'est pas assez intégré dans les formations médicales ou agronomiques.
  • Sans conflit d'intérêt
Je n'ai jamais eu d'affiliation, d'intérêts financiers ou d'autres intérêts avec un organisme industriel ou commercial.


  Mes loisirs

Le sport, l'effort (et le plein-air) sont essentiels à mon équilibre de vie. Je suis cycliste, pour le plaisir et la compétition : VTTiste de cross-country, mais aussi sur route, friand de grimpées et contre-la-montres.